Enter your keyword

Qui suis-je ?

« Aide-moi à faire tout seul »

Maria Montessori

Bienveillance 92%
Enthousiasme 88%
Adaptation 88%
Pédagogie 90%

Pédagogie positive

Enseignante en collège et lycée, je suis persuadée depuis toujours qu’une communication douce et bienveillante avec les enfants et les adolescents permet d’avoir avec eux des rapports sereins. Or, lors de ma première rentrée scolaire en France, des collègues m’ont dit « Avec les secondes, ne souris pas avant la Toussaint ». Cette phrase m’a terriblement attristée ! Je revenais de Chine où j’avais découvert des relations profs-élèves extrêmement chaleureuses. Je me doutais bien que ce serait différent en France, mais pas au point de créer un mur froid entre les élèves et moi. J’ai donc fait le pari que je pourrais sourire ! C’était il y a 12 ans. Et je souris toujours ! Dès le premier cours ! Pour confirmer mes intuitions, j’ai depuis, fait de nombreuses recherches et lectures sur le lien entre les émotions et les apprentissages, sur l’autonomie et la confiance, les encouragements et l’estime de soi. J’ai ainsi développé une pédagogie positive (et joyeuse !) que j’ai la chance de pouvoir partager en tant que formatrice auprès d’autres enseignants depuis 4 ans.

Une passion

Chez moi, l’éducation est une passion. Je dirai même chez nous, car mon mari, après avoir été éducateur sportif, est devenu psychomotricien.  Nos discussions quotidiennes ont depuis toujours été centrées sur le bien-être et l’épanouissement des enfants ou des adolescents. Avant d’avoir nos enfants, nous nous retrouvions souvent pour nous questionner sur une situation qui nous posait problème avec un jeune. Nous nous enrichissions de nos deux expériences. Mon mari m’a beaucoup appris sur le développement psychomoteur des enfants. Depuis que nous avons nos deux enfants, nos pratiques professionnelles et notre expérience de parents se complètent parfaitement.

Education positive

Lorsque j’étais enceinte de mon premier enfant, j’ai lu de nombreux ouvrages sur l’éducation positive et émotionnelle (Aletha Solter, Isabelle Filliozat, Thomas Gordon, Jane Nelsen…). J’étais prête à faire du maternage proximal, de la motricité libre, un accompagnement des apprentissages de type Montessori… La vie avec mon fils m’a poussée encore plus loin. Mon bébé a eu un RGO (reflux gastrique douloureux). Il a beaucoup souffert, et donc beaucoup pleuré et demandé nos bras. Pour mon mari et moi, il était évident qu’il fallait le porter au maximum. Il était quasiment constamment contre nous. C’était fatigant, mais le plus difficile était de rester solides face aux réflexions de notre entourage. J’ai ressenti alors le besoin de renforcer mes connaissances pour être vraiment sûre de moi. J’ai suivi des conférences, des formations, poursuivi mes lectures, découvert la CNV (Communication Non Violente). Cela a été d’une grande aide au quotidien ! J’avais de très nombreux outils pour faire face aux « expériences » de mon bambin de 12 mois (jeter sa nourriture, tirer sur les plantes…), lors de la phase du « non », pendant les crises de colère dès ses 2 ans, lorsqu’il tapait, criait… L’éducation positive avec mes deux enfants m’aide dans toutes les situations difficiles que peut offrir la parentalité !  

Accompagner les autres

Quand mon premier fils a eu trois ans, il n’est pas devenu le tyran que l’on m’avait annoncé, mais un petit garçon autonome, confiant et joyeux. Je me suis alors sentie assez forte pour accompagner d’autres parents et les conseiller sur le chemin de l’éducation positive. Mon ambition : permettre aux parents et aux enseignants d’être suffisamment informés pour regarder les enfants et les adolescents avec bienveillance, qu’ils soient suffisamment outillés pour les aider à grandir ou pour les élèves, à apprendre dans la sérénité.

Humilité

La vie de maman et les multiples challenges qu’elle offre m’a rendue très humble. Quand je conseille un parent, j’essaie toujours de m’adapter à sa situation, de lui proposer plusieurs solutions pour qu’il choisisse celle qui lui convient le mieux. Mon but est de donner aux parents les réflexes qui leur permettront dans toutes les situations de garder leur calme (ou d’exprimer leur colère sans dommages collatéraux !) et de trouver une solution bienveillante pour une vie de famille apaisée et joyeuse !

Devenir une Happy nanny : ma rencontre avec Caroline et Fée Dodo

Une belle journée de juin ensoleillée…Caroline Ferriol, me parle de son entreprise Fée Dodo, spécialisée dans le sommeil des enfants, et de son souhait d’élargir ses services à de nombreux domaines. Son désir : offrir aux familles un accompagnement global, du sommeil des enfants, à l’éducation en passant par l’alimentation, la propreté, le sommeil des parents. Elle veut proposer des solutions aux divers problèmes que rencontrent les familles qu’elle accompagne. 

Lauranne: _ Moi, tu sais, je rêve de pouvoir faire découvrir l’éducation positive à tous les parents, tous les enseignants…
Caroline: _ Oh ! Je cherche justement quelqu’un pour aider les familles grâce aux outils de l’éducation positive.

Lauranne: ENORME SOURIRE

Caroline: _ Tu crois que tu pourrais le faire à distance et avec nous, au sein de l’Univers Fée Dodo ?
Réflexion de trente secondes…
Lauranne: _ OUI !

Et c’est ainsi qu’un rêve en sommeil depuis plus de 10 ans est devenu réalité grâce à la Fée dodo !!
Aujourd’hui, ce sont VOS rêves de famille sereine, de maison joyeuse, d’enfants épanouis que je veux réaliser !

1001

idées pour
vous accompagner

300

% de bienveillance

100

% de sourires

1

consultante à votre écoute

Prenez un rendez-vous d'évaluation gratuit

Bénéficiez d’un RDV téléphonique gratuit de 30 minutes pour en parler